Les études en écoles d'ingénieurs et comment s'y inscrire

Si les noms de Centrale ou de Polytechnique vous font rêver, il vous faudra passer le cap d'une sélection rude. Les écoles d'ingénieurs françaises sont reconnues pour leur enseignement scientifique de haut niveau.

Plus de 200 écoles d'ingénieurs

Plus de 200 établissements sont habilités à délivrer le titre d'ingénieur. Une quarantaine d'entre eux offrent des filières consacrées exclusivement à l'informatique et beaucoup d'autres proposent des options en informatique en deuxième et troisième année. Le diplôme d'ingénieur est soumis au contrôle de la CTI (Commission des titres d'ingénieur), qui en garantit la qualité. Notre annuaire des formations mentionne dans chaque fiche d'école d'ingénieurs si le diplôme est habilité par la CTI.

Dans les écoles généralistes, la première année est toujours commune à tous et pluridisciplinaire : maths, physique, informatique, électronique, mécanique… Ce n'est qu'en deuxième et troisième année que les étudiants pourront se spécialiser dans l'informatique par le jeu des options.

Parmi les écoles spécialisées, certaines forment des généralistes de l'informatique, d'autres possèdent une filière complète de trois ou cinq ans dans un domaine précis de l'informatique (informatique industrielle, informatique de gestion et de systèmes d'information, technologie des réseaux…).

À signaler : c ertaines écoles d'ingénieurs membres de la Conférence des grandes écoles proposent des mastères spécialisés. Il s'agit de formations de qualité s'adressant à des diplômés de niveau bac + 5 (master en Allemagne, higher degree en Grande-Bretagne, graduate  aux États-Unis, etc.), dont la caractéristique est d'offrir une spécialisation ou une double compétence. La formation se déroule sur douze mois au minimum, en effectif réduit. Elle inclut des enseignements théoriques, des stages en entreprise de quatre à six mois, une soutenance de thèse professionnelle. Il faut savoir toutefois que les coûts d'inscription sont élevés.

Des concours spécifiques pour les étrangers

Certaines écoles, comme Centrale ou Supélec, organisent un concours spécifique pour les étrangers. Ainsi, le cycle international du concours Centrale-Supélec est réservé aux étudiants étrangers n'ayant pas effectué leur scolarité en France. Les épreuves écrites se déroulent à l'étranger, dans les pays où il existe des formations portant sur le programme des concours (Liban, Maroc, Tunisie, Gabon, Côte d'Ivoire) (seulement en Afrique ?).(oui, en tout cas en 2014 : http://www.concours-centrale-supelec.fr/CentraleSupelec/Notices/CCS-2014-CI.pdf )

Pour en savoir : www.supelec.fr

La prestigieuse École polytechnique organise aussi un concours spécial pour les « étudiants internationaux », sur épreuves écrites et orales. Le niveau minimum requis est de deux ans d'études supérieures scientifiques. D'excellents résultats en mathématiques ou en physique, et une bonne maîtrise de la langue française sont indispensables.

À savoir : les INSA (instituts nationaux des sciences appliquées) de Lyon, de Rennes, de Rouen, de Toulouse et de Strasbourg offrent des filières internationales qui accueillent près de 50 % d'étudiants étrangers dès les deux premières années de formation. Chaque filière regroupe des étudiants français et des étudiants européens (http://www.calameo.com/read/00105768322cd04c17515 ) (EURINSA), asiatiques (ASINSA), américains (AMERINSA), norvégiens (NORGINSA), espagnols (IBERINSA) et de toutes origines (programmes DEUTSCH INSA, FIRE, SCAN, SIB).

Pour en savoir plus : http://www.groupe-insa.fr .

Préparer un double diplôme

Vous pouvez aussi bénéficier des nombreux accords passés entre les écoles d'ingénieurs étrangères et françaises, afin d'obtenir un double diplôme. Les sites des écoles françaises affichent généralement les établissements avec lesquels elles ont passé des accords d'échanges ou conclu des accords de doubles diplômes. Venir dans ce cadre vous facilitera bien la tâche, puisque vous passerez les sélections et ferez les démarches depuis votre établissement d'origine.

Le calendrier des inscriptions dans les écoles d'ingénieurs

  • À partir de mars : retrait des demandes d'admission dans les grandes écoles.
  • À partir de juillet ou septembre : réponse définitive.

En savoir plus sur les écoles d’ingénieurs françaises :

Les écoles d’ingénieurs qui recrutent après le bac

Les écoles d’ingénieurs qui recrutent après une prépa

Les écoles d’ingénieurs qui recrutent après un bac + 2 (BTS, DUT, L2)

Les écoles d’ingénieurs après un bac + 5 (mastères spécialisés)

FIP après le bac

FIP après un bac + 2

Plus d'infos ?